Cette section présente un bref historique de la menuiserie ancienne.

Les meubles les plus anciens de l'époque médiévale ont été construits par des charpentiers, et du fait de la spécialisation de ceux-ci apparu ensuite une nouvelle corporation, celle des huchiers. Ces ouvriers prendront plus tard le nom de "menuisiers", mot qui vient "d'amenuiser".

A cause des nombreux déplacements des seigneurs de maisons en maisons, de châteaux en châteaux, il n'était pas possible à cette époque d'avoir de "beaux" meubles raffinés, et il était par exemple mieux venu de transporter des tapisseries que des meubles. Les coffres étaient bien entendu adaptés à ces mouvements.

Ces meubles issus d'un temps reculés étaient souvent constitués d'épais madiers, renforcés par des ferrures et maintenus par de longs clous. Par la suite, avec l'apparition de la corporation des huchiers-menuisiers, l'évolution technique fera que l'on construira des meubles avec assemblage à tenon-mortaise, à queues d'aronde, à rainure-languettes, avec de petits panneaux qui s'adapteront mieux aux variations naturelles du bois. La colle était proscrite par la corporation puisque l'assemblage était maintenu par des chevilles, et l'utilisation de l'aubier du bois était également interdite (il faut savoir qu'au-delà de son aspect inesthétique, l'aubier est plus sensible aux insectes que le reste du bois).

 

[En construction]

 

Contact

 
index